Aller au contenu principal

Tell Me You Love Me, de Cynthia Mort (HBO)

TellMeYouLoveMe

Le drap blanc prend tout l’espace, transformant la jaquette de DVD en lit. Deux oreillers encore creusés par des têtes, un second drap froissé : sommes-nous après la nuit ? après l’amour ? Aucune trace suspecte, pourtant : on n’aurait fait que dormir dans ce lit blanc. Le lit est aussi, il est vrai, le lieu des confessions et d’une intimité protégée du dehors.

Les oreillers sont séparés mais légèrement tournés l’un vers l’autre. Au centre se détache le titre, en anglais, Tell Me You Love Me. Dis-moi que tu m’aimes. Début d’une relation ? Moment de relâchement dans un couple à la déjà longue histoire ? L’injonction est suppliante, émouvante. Le sous-titre annonce la couleur « Sex. Life. » Des histoires de sexe, de vie ; des couples à différents âges de la vie qui se déchirent, tentent de parler, communiquent difficilement, se prêtent au jeu de la psychanalyse, pour mieux se retrouver, ou pour mieux se quitter.

Tell Me You Love Me, série créée, écrite et produite par Cynthia Mort pour HBO, entremêle les histoires de quatre couples dans une ville américaine non identifiée. Un réalisme troublant, des acteurs simplement grands, une absence de générique d’ouverture bienvenue, des scènes de sexe qu’on a dites non simulées, une mélancolie prégnante, un morceau de rock indépendant pour conclure chaque épisode : tous les ingrédients étaient réunis pour en faire l’une des meilleures séries de ces dernières années. Mais jugée trop noire, les dix épisodes de la première saison, diffusée aux États-Unis en 2007, n’ont pas eu de suite. Et nous, pauvres spectateurs victimes d’une décision unilatérale injuste, comme à la fin d’une histoire d’amour qui s’est achevée trop tôt, on souffre de s’être ainsi fait jeter. Mais on ne peut s’empêcher d’espérer encore et toujours le retour des absent(e)s.

Pour se donner une idée de la série :

fin de l’épisode 07, et « You Could Be Happy » de Snow Patrol en musique de fond.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :